RAPPORT DU CRD DE RENTREE 2020/2021

RAPPORT DU CRD DE RENTREE 2020/2021

http://1.bp.blogspot.com/__28-wE2rr_o/TAlS87YmaDI/AAAAAAAAAog/lk_dBqZSiWI/s1600/drapeau20senegal1.jpg

COMITE REGIONAL DE DEVELOPPEMENT (CRD) DE RENTREE POUR L’ANNEE SCOLAIRE 2020-2021    

Le lundi 09 Novembre 2020, s’est tenu dans la salle de réunion de la région médicale de Kaffrine, le CRD de rentrée 2020. Cette importante activité déroulée sous la  présidence effective de Monsieur le Gouverneur de la région, a vu la participation de l’Inspecteur d’Académie, des préfets, des sous-préfets, des maires, des IEF, des représentants de la société civile, des syndicats, des directeurs d’écoles et des gouvernements scolaires.

La rencontre a démarré à 10 heures précises par des prières à l’endroit d’illustres disparus (Professeurs Iba Der Thiam, Moustapha Sourang anciens Ministres de l’Education nationale, Bou Fall IA Louga, Serigne Abdou Wilane Khalife de Baye Niassfondateur de l’école Darou Oulimidine, Adam Seck Wilane enseigante à l’école 6, Marie Gaye SEPA IEF Kaffrine, Ibrahima Dème enseignant Birkelane ; bref tous les disparus de la communauté éducative de Kaffrine .

Après les mots de bienvenue, Monsieur le Gouverneur a donné la parole à l’Inspecteur d’Académie pour la présentation de son rapport introductif.                                               

A l’entame de son propos, l’Inspecteur d’Académie a remercié le Gouverneur de son accompagnement quotidien pour la réussite des missions assignées au secteur de l’éducation à la base. Il a félicité l’ensemble des acteurs (autorités administratives, territoriales et scolaires, enseignants, parents d’élèves, société civile, partenaires et élèves) pour les performances réalisées à tous les niveaux (CFEE, BFEM, BAC) cette année malgré le contexte de la pandémie de la COVID-19 qui a perturbé le calendrier entre le 14 mars et le 25 Juin 2020. En effet, dans un élan de solidarité, de dépassement et de don de soi, les acteurs ont permis de réaliser des bonds très significatifs dans tous les domaines.        

Pour la présentation du rapport introductif, l’Inspecteur d’Académie a accès son intervention autour des points suivants :

  • Les éléments de contexte
  • La présentation globale du secteur ;
  • Le bilan de l’année  scolaire 2019-2020 ;
  • L’état des préparatifs de la rentrée 2020-2021 ;
  • Les mesures à prendre
  • Les points d’attention
  • Les perspectives pour l’année 2020-2021

En guis d’introduction, l’Inspecteur d’Académie a souligné que cette rencontre constitue un moment fort du calendrier scolaire à l’échelle de la région, une instance de partage et de dialogue entre les différents acteurs mais aussi de décisions pour réussir la rentrée et l’année scolaire 2020-2021 surtout en période de pandémie à la COVID-19. Ce qui nous permettra de prendre en charge de près de 95 000enfants dans la région.

Pour les éléments de contexte, il a insisté sur  les Instructions du Chef de l’Etat lors du Conseil des Ministres du 07/10/2020 relatives à « la finalisation de la préparation de la rentrée scolaire en impliquant toute la communauté éducative notamment les partenaires sociaux », la note d’orientation du MEN du 27/10/2020 relative à la rentrée, le nouveau protocole sanitaire dans le secteur de l’Education et de la formation et le séminaire de la rentrée scolaire tenu du 1er au 03/11/2020 sur le thème:   « une gouvernance efficace et efficiente pour un système éducatif inclusif, résilient et performant  ». L’Inspecteur d’Académie est revenu aussi sur le long arrêt des cours en présentiel des classes intermédiaires et le contexte la pandémie qui est actuellement en recul. Toutefois, il a insisté sur la nécessité d’observance des mesures-barrières en poursuivant la lutte à travers l’adoption d’un nouveau protocole pédagogique et sanitaire dans l’espace scolaire.

Concernant la présentation globale du secteur, il est revenu sur la structuration de l’académie, les différentes structures d’enseignement général (DIPE, élémentaire, moyen et secondaire général), celles du secteur de l’enseignement technique et professionnel, des Daara (PAMOD, PAQEEB, LPT, RAP). En outre, l’IA a fait la situation du sous secteur de l’EBJA et des classes passerelles appuyées par l’UNICEF. Dans le même registre,  il est revenu sur les partenaires techniques et financiers qui se sont manifestés favorablement surtout lors de la reprise du 25 Juin (Maires et Présidents de Conseils départementaux, partenaires traditionnels dans le cadre de la mise en œuvre du PAQUET-EF dans ses 3 axes stratégiques, World Vision, UNICEF, LPT, PAAME, RAP, AETO, IFADEM, PASEB, PROZAP, PAM, PLAN, PADES). Toutefois, il a insisté sur la nécessité de tenir une table de concertation pour des soucis d’efficacité et d’efficience, dans les interventions.

Concernant le bilan de l’année  scolaire 2019-2020, l’Inspecteur d’Académie est largement revenu sur les points suivants :

  • l’encadrement pédagogique avec un taux globalement satisfaisant de 80,80 % (1050/1299 bulletins de classe et de direction) ;
  • l’encadrement pédagogique moyen-secondaire  avec 39 séances d’animation  pédagogique et 81 visites de classes ;
  • les résultats du CFEE qui sont passés de 34,59  % en 2019 à 65,10% en 2020 ;
  • les résultats du BFEM qui passent de  69,79% en 2019 à 89,92% en 2020 ;
  • les résultats du baccalauréat de 37,47 % à 49,45% (taux public – privé) mais de 37,8% à 48,22% si l’on considère globalement le public, le privé et les candidats individuels.
  • Les examens de certification au niveau de l’enseignement technique et professionnel
  • l’évolution des mentions au baccalauréat 2019/2020 (de 59 en 2019 à 81 mentions en 2020) avec la particularité d’une mention « très bien » obtenue pour la première fois dans l’académie de Kaffrine (un garçon du lycée de Nganda) ;
  • la situation des élèves présélectionnés aux concours nationaux (Mariama BA, Daara Rama, LSED) ;
  • les examens professionnels du CEAP et du CAP

Par ailleurs, l’Inspecteur d’académie a souligné les initiatives innovantes et porteuses telles que « Apprendre à la maison », la mise en place de la RTS de Kaffrine, la contractualisation avec les radios communautaires de Birkelane, Kaffrine, Malem Hodar et Koungheul, la collaboration avec des TV locales, la mobilisation d’enseignants-animateurs, l’accompagnement des candidats au concours nationaux, le protocole de gestion des cas scolaires maîtrisé et la bonne mobilisation des Collectivités territoriales et des mécènes.

Il a noté des constats majeurs. En effet, une dynamique de progrès est notée au CFEE, au BFEM et au baccalauréat avec des moyennes académiques au BFEM supérieures à celle nationale. Toutefois, ces progrès notés au plan quantitatif sont à transformer qualitativement.

Concernant l’état des préparatifs de la rentrée 2020-2021, il a mis l’accent sur le nettoiement , la désinfection  et la désinsectisation des locaux, la distribution de fournitures scolaires, l’appui de l’Etat aux écoles et établissements d’enseignement privés impactés par la pandémie de la COVID-19, le point sur les besoins en matériel COVID-19 avec une 1ère dotation du MEN arrivée et distribuée, les structures sans point d’eau, la première phase du recrutement au ci – 2020/2021, l’orientation en seconde et en classe de sixième, le mouvement des enseignants et la situation des constructions et  des déplacements (CFEE, entrée en sixième et BFEM et baccalauréat).

Pour les mesures à prendre, il a insisté sur les rôles et responsabilités des acteurs au niveau déconcentré, les orientations du MEN et du MEFPT pour une rentrée réussie au plan organisationnel, pédagogique, hygiénique et de la protection sanitaire.

Au titre des dispositions pratiques, il est prévu de faire un plaidoyer auprès des collectivités territoriales pour nettoyer et désinfecter les écoles et établissements, diligenter la mise en place des fournitures scolaires et du matériel didactique et la prise en charge de la maintenance et l’entretien des locaux. Il s’agira également de sensibiliser les parents sur le démarrage effectif des cours dès le 1er jour de la rentrée fixée au 12 novembre 2020 (IA-IEF-URAPE), d’accompagner le fonctionnement des organes de gestion et partager le PON pour 2020 – 2021).

Concernant les points d’attention, l’Inspecteur d’Académie a retenu les éléments suivants :

  • la disponibilité à temps des fournitures scolaires intégrant des masques ;
  • le déficit en tables-bancs de près de 14000 unités
  • la mise à disposition du personnel enseignant pour résorber les déficits ;
  • l’ouverture des Daaras PAMOD non publics ;
  • la fonctionnalité des CEM de Diakhao Saloum, Ribot Escale et des classes de seconde du CEM Koungheul ;
  • la situation des écoles EFA KAFFRINE Centre et ECOLE 5 en bas fond ;
  • l’état civil des enfants ; 
  • le suivi des travaux du LINEQ ;
  • le lancement et mise en œuvre des activités du PADES)
  • les défis persistants (Forte prégnance des classes spéciales dans l’élémentaire);
  • le déficit en personnel et la faiblesse de la logistique ;
  • la modernisation des Daaras et l’élargissement de l’offre;
  • le relèvement des indicateurs d’accès TBPS-TBS, de qualité et de gouvernance (participation et mobilisation des communautés) du secteur)

Comme perspectives pour la rentrée 2019-2020, l’Inspecteur d’Académie a fait un rappel des priorités du MEN avant de mettre en exergue quelques opportunités qui ont pour nom :

  • la pacification du secteur depuis mars 2020 ;
  • l’engagement et la mobilisation des différentes parties prenantes dans la région notamment les Collectivités territoriales ;
  • l’existence du minimum nécessaire pour un démarrage effectif des cours le 12 Novembre 2020 ;
  • la bonne dynamique enclenchée avec des progrès réels ;
  • l’engouement certain de la part des acteurs et la prise de conscience avérée des défis persistants ;
  • la mobilisation des partenaires en faveur de la région et la jeunesse et dynamisme des enseignants.

Pour conclure, l’Inspecteur d’Académie a invité les acteurs à méditer sur cette pensée de Henry Ford 1863-1947 « Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite ».

Sous la modération du Gouverneur, une liste unique fut ouverte pour des contributions, des questions ou des observations. Ce qui a permis au capitaine Sène de la brigade régionale d’hygiène d’adresser ses félicitations aux enseignants qui ont fait preuve de patriotisme malgré le contexte. Il revient sur l’importance de procéder à la désinfection et à la désinsectisation des écoles. A ce jour, un important lot en matériels est reçu. Toutefois, il juge que le matériel est  insuffisant par rapport à l’ampleur de la tâche cause pour laquelle, il a  invité les Collectivités Territoriales  à renforcer le stock en produits de désinsectisation et en carburant.
                                                                                                                                  Quant au médecin –chef de région, il a félicité les acteurs des bons résultats obtenus et a souhaité un renforcement des acquis. En outre, il a fait la situation épidémiologique de la région en  précisant qu’il ne gère pas uniquement la COVID-19 avant d’attirer l’attention des acteurs sur la recrudescence du paludisme. Pour la gestion de la pandémie de la COVID-19, vingt et un (21) cas ont été confirmés et traités avec malheureusement un décès. A ce jour, un seul est cas sous traitement dans la région. Il a recommandé fortement de commencer les enseignements-apprentissages par une leçon de vie sur la COVID-19 en rappelant que le port du masque reste obligatoire de même que le dispositif du lavage des mains. Aussi, les élèves et les enseignants porteurs de maladies chroniques méritent une attention particulière.

Monsieur Idrissa Diallo, déclarant responsable du collège privé Cheikh Diop de Birkelane a vivement félicité l’Inspecteur d’Académie pour les bons résultats obtenus mais aussi et surtout son attention particulière aux écoles et établissements d’enseignement privés. Il a partagé le contenu d’un mémorandum signé par le groupe des chefs d’établissements d’enseignement privés. En effet, il précise qu’ils n’exigent pas des élèves le paiement des mois d’Avril, mai et Juin et à ce jour, tous les élèves du privés sont orientés. Il a renouvelé leur engagement à accompagner l’académie pour l’atteinte des objectifs.

Mme Mbodji, représentante de la COSYDEP a abondé dans le même sens en  remerciant l’Inspecteur d’Académie par rapport à la clarté et la richesse du rapport introductif. Elle est revenue sur les différentes campagnes que son organisation est en train de dérouler pour faire du concept « ubbi tey jàng tey » une réalité mais aussi des écoles propres en collaboration avec des ASC et le service civique national. Elle s’est engagée à apporter la contribution du COSYDEP en matériels.

Dans le même registre, M. Mane représentant les syndicats (G7) a félicité l’Inspecteur d’Académie pour son brillant exposé et les résultats obtenus. Par ailleurs, il a insisté sur les points suivants :

  •  le respect du protocole sanitaire pour lequel, il a souligné ses inquiétudes car, selon lui, nous allons recevoir de grands effectifs d’où l’importance de prendre en charge le gap noté en terme de besoins en matériels COVID-19. Concernant le paiement des déplacements, il a invité l’IEF de Koungheul à partager son secret car, celui-ci est parvenu à trouver des stratégies lui permettant de payer les déplacements entièrement dans les délais. Il a terminé son intervention par renouveler l’engagement du G7 à accompagner les autorités scolaires dans l’atteinte des résultats meilleurs.
  • M. Samba GUEYE, représentant de l’URAP a salué l’heureuse initiative de l’IEF de Kaffrine à accompagner les élèves des classes intermédiaires à travers des émissions avec les radios communautaires bien avant celle du Ministère de l’Education nationale. Par ailleurs, il a souhaité un accompagnement du Ministre pour résorber le déficit en personnels enseignants. Il a invité les populations de bien recevoir et accompagner les professeurs des nouveaux CEM mais aussi de libérer tôt les enfants ;
  • M. Kassé, directeur du CNFMETP, après avoir félicité l’Inspecteur d’Académie, est revenu sur les résultats qui ont connu une légère baisse justifiée par une faiblesse des performances en métallurgie qui a impacté le taux global.  Il a souligné que le centre est souvent oublié en matière de désinfection. En tant que compétence transférée, il a invité les Collectivités territoriales à l’intégrer dans leurs interventions.
  • Mme Tall, principale du CEM Kaffrine 2 et coordonatrice du collectif des chefs d’établissements a vivement salué l’accompagnement de l’IEF de Kaffrine qui n’a ménagé aucun effort pour les aider à réaliser des performances très satisfaisantes. Toutefois, elle a invité les acteurs à donner une place plus importante aux numériques notamment la plateforme « PLANETE ». Mieux, elle s’est engagée à accompagner les chefs d’établissements dans ce sens et dans le bénévolat,
  • Le secrétaire général du conseil départemental de Kaffrine, après avoir félicité l’Inspecteur d’Académie, a réitéré son engagement à équiper le lycée de Nganda et à appuyer le service d’hygiène pour la désinfection des établissements. Déjà, des mesures sont prises pour l’accompagnement des écoles et établissements en matériels (gel hydro-alcoolique et masques) ;
  • Selon M. Cheikh Cissé représentant du maire de Nganda, toutes les dispositions sont prises dans l’accompagnement des écoles pour un démarrage effectif des enseignements- apprentissages dès le 12 Novembre. Il a félicité les enseignants au nom du maire en soulignant au passage que l’académie de Kaffrine vient de décrocher pour la première fois de son existence la première mention (très bien) à Nganda. Il s’est engagé à accompagner les élèves pour des résultats plus qualitatifs.
  • M. Barham Thiam, représentant le président du conseil départemental de Koungheul a magnifié l’attitude de Monsieur le Gouverneur sur le respect de la ponctualité et la rigueur dans le travail. Il aussi salué le tallent managérial de l’IEF de Koungheul et l’esprit d’ouverture et négociateur de l’Inspecteur d’Académie. Il a pris l’engagement d’accompagner les établissements en matériels de désinsectisation et de désinfection. Il a noté la particularité de conseil départemental de Koungheul qui aujourd’hui a clôturé tous ses établissements avant de plaider pour démarrage effectif des enseignements-apprentissages du CFP de Koungheul ;
  • Mme la proviseure du lycée de Kaffrine a invité les acteurs à accompagner davantage et à encourager les élèves pour les séries scientifiques. Cette année-ci, la série S1 ne compte que quatre (04) élèves et à ce rythme, on risque de ne plus avoir d’élève en S1 ;
  • L’Adjoint du Préfet Malem-Hodar a accès son intervention sur l’absence de structure d’enseignement professionnel à Malem-Hodar. Il a indiqué qu’un processus est enclenché pour la construction d’un centre d’un coût global de cinq milliards (5000 000 000) f CFA. En outre, après avoir salué la qualité des ressources humaines, il est revenu sur les activités menées en collaboration avec Plan International en matière de protection et d’environnement.

Reprenant la parole, Monsieur le Gouverneur a invité chaque acteur à mieux porter une attention particulière sur ses rôles et responsabilités avant de donner la parole à l’Inspecteur d’Académie qui a remercié tous ceux et celles qui ont pris la parole et leur a retourné les mêmes félicitations car seul, on ne peut rien faire. Il est revenu sur la question des absences notées lors de la reprise des cours du 05 Novembres en prenant l’engagement de faire la situation car nous devons donner le bon exemple. Concernant le secteur de l’enseignement privé, il a souligné que les déclarants responsables se sont montrés très responsables. Au moment où on a noté des difficultés ailleurs, ils ont fait preuve d’un esprit de dépassement et de compréhension. Avec le chargé du cycle fondamental, les dossiers ont été traités et envoyés à temps. Aujourd’hui, ils sont entrés dans leur fond par rapport à l’appui de l’Etat aux écoles et établissements d’enseignement privés impactés par la pandémie de la COVID-19. Pour la désinfection et la désinsectisation des écoles et établissements, il a invité le capitaine du service d’hygiène à partager son plan d’intervention et à demander aux IEF de l’appuyer en carburant. Au sujet des déplacements liés au baccalauréat, il a souligné que les engagements sont déjà faits et que les dossiers sont au niveau de madame la CRF qui est en train de procéder à leur vérification. Pour le respect du PON, le minimum est aujourd’hui disponible pour un démarrage effectif des enseignements-apprentissages dès le jour de la rentrée. Concernant l’alerte de madame la proviseure, il l’a rassurée quant aux meures à prendre pour la promotion des séries scientifiques en collaboration avec les formateurs en mathématiques et en sciences se trouvant au CRFPE.

Pour conclure, Monsieur le Gouverneur a jugé que la rencontre a été très fructueuse et il est content et fier de la réalisation des bons résultats. Toutefois, il a invité l’ensemble des acteurs à  ne pas dormir sur leurs lauriers comme l’a dit l’Inspecteur d’Académie dans son développement et à prendre des initiatives pour améliorer le taux des élèves dans les séries scientifiques. Pour la prise en charge de la question de l’état civil, il compte organiser des audiences foraines avec le président du tribunal. Pour un bon démarrage des enseignements-apprentissages le jour de la rentrée, il a donné des instructions afin que les écoles soient propres avec le respect des mesures barrières. Pour les écoles sans eau, des solutions rapides et efficaces doivent être trouvées en collaboration avec les partenaires. Il a invité les Collectivités territoriales à faire mieux car l’école est une compétence transférée. Il a terminé son intervention par des remerciements à l’endroit des préfets, des IEF et surtout à la grande muette (gendarmerie, police) qui sont très efficaces et efficients et que du fond du cœur, il est très fier du système éducatif régional. La rencontre a pris fin à 12h 47mn.

                                 Le rapporteur

                                   Modou Diop GNINGUE, Inspecteur de l’Enseignement Elémentaire,

                                                    Chargé du cycle fondamental à l’IA de Kaffrine

  •  

Laisser un commentaire